Wednesday, June 29, 2011

Notre rencontre avec un community manager

A l’heure ou contrôler sa e-réputation devient de plus en plus important pour toutes entreprises, quelque soit son effectif ou son activité, les entreprises structurent leur démarche et font appelà de nouveaux spécialistes :les community managers .


Nous avons eu la possibilité de rencontrer ce matin un Community Manager.

Bonjour Monsieur Frédéric HINIX, pour débuter pourriez-vous vous présenter, rapidement ?

« Apres avoir cumuler différentes fonctions - à tout les niveaux de la hiérarchie - dans les métiers de la vente, de la communication et du marketing durant plus d’une quinzaine d’années, en 2006 j’ai mis à disposition de décideurs d’entreprises, d’artisans ou de commerçants, mes conseils en stratégie commerciale et mise en application. Aujourd’hui, j’accompagne des entrepreneurs dans leurs stratégies et développement commercial, sélectionne et préconise les outils qui permettront d’augmenter ou de participer à un chiffre d’affaire.
C’est dans ce cadre que je suis devenu assez naturellement Community Manager. »

En quoi consiste ce métier, exactement ?

« La naissance du web collaboratif a introduit de nouvelles tendances et de ce fait de nouveaux rôles ayant une dimension bien plus large que ce qu’ils étaient à leur début. C’est ainsi que certaines très grandes entreprises ont commencé à mettre en place ce type de poste, en interne.
Un Community Manager se doit de connaître l’étendu du web collaboratif sur le bout du doigt, son rôle premier étant d’avoir une surveillance journalière sur l’ensemble de cette partie du web.
Il va modérer, au nom d’une marque ou d’une entreprise qui l’emploie, les discussions et va les animer au sein d’un forum ou d’un blog, mais aussi tous les contenus générés par les utilisateurs qui seront introduits sur le ou les site(s) édité(s) directement par cette entreprise ou cette marque.
Mais il va surtout gérer les discussions qui se déroulent à l’extérieur de ces dits sites ou blogs. Ainsi il doit pouvoir repérer et suivre les conversations qui se font sur d’autres sites au sujet de la marque ou de l’entreprise qui l’emploi pour pouvoir y répondre et contrôler au mieux ce qui se dit. C’est cet aspect de la fonction qui est à mon avis le plus intéressant.
Pour résumer, le rôle du Community Manager est en priorité de développer la connaissance de la marque au sein des différentes communautés du web : page Facebook, groupe MySpace, LinkedIn ou Viadéo, contenu Twitter ou même commentaires ou articles sur des blogs.
En bref son rôle est de « parler » et surtout « faire parler » au maximum de la marque, d’augmenter le nombre de liens et de posts relatifs à la marque. »

Comment définiriez-vous ce rôle, de nos jours ?

« C’est un rôle très intéressant, qui est en plein essor. Les entreprises n’ont commencé à prendre la mesure de l’importance d’un tel rôle que de manière assez récente, au sein de leurs équipes. Il me semble que la demande ne peut que s’accroître pour de tels profils. Notamment pour les petites et moyennes entreprises, certaines d’entre-elles n’ayant pas forcément le budget nécessaire pour intégrer le poste en interne, ces dernières font appel à des prestataires spécialisés externes, dans le cadre de missions très précises et c’est justement dans ce cadre que j’interviens. »

Un dernier mot, pour finir ?

« Juste une citation qui est devenue mienne depuis plusieurs années « La réussite, c'est un peu de savoir, un peu de savoir-faire et beaucoup de faire-savoir » d’un monsieur qui ce nommait Jean Nohain »

Merci beaucoup, Frédéric. Rappelons ici que l’on peut aussi vous retrouver sur le blog aide-a-la-conquete-commerciale.com

« Merci à vous et votre équipe ».




 Article sponsorisé

No comments: