Wednesday, March 23, 2011

L'explorateur des métiers : Sales Risk Arbitrage



Nous allons explorer les métiers pour vous aider à mieux choisir le vôtre.
Nous allons commencer par les métiers de la finance. Aujourd'hui, nous livrons notre interview express en 20 minutes avec un spécialiste des marchés financiers 


Xavier Auvergnat

Sales Risk Arbitrage, Kepler Capital Markets


Question N°1 : Quel a été votre parcours ? 



Sales Risk Arbitrage, Kepler Capital Markets

Sales / Sales Trader Event Driven
MetA / NAV / Per Trades
Competition analysis / Regulatory knowledges (AMF,AFM,CNMV...)

Assistant Analyst Sell Side, Kepler Capital Markets 


Ecole Supérieure de Commerce Paris Europe 

Mastère Spécialisé: Management de la Performance Opérationnelle et Financière



Question N°2 : Quels sont les avantages de votre métier  ?Qu'appréciez vous dans votre métier ? 

Du fait de son lien avec les marchés, c'est un métier dynamique et excitant 


Question N°3 : Quels sont les inconvénients de votre métier ?

C'est un métier exigeant ou il est nécessaire d'avoir les nerfs solides pour faire face aux aléas des marchés.

Parfois les horaires sont intenses : 7H00 -20H00

Question N°4 : Quels sont les savoirs et les compétences clés dans votre fonction ?

Ma mission principale est d'analyser les opportunités de fusions acquisitions et de suivre tous les deals  où des opérations d'arbitrage sont envisageables. 


Cette analyse inclut : 
- le financement de l'opération
- les risques juridiques et réglementaires
- les risques de retrait de l'offre 
- l'évaluation de la valeur ( comparaison avec des deals semblables,...) , contre offres, ...
Il est donc nécessaire de savoir se documenter , analyser en profondeur les données financières des sociétés dans un contexte international, et d'anticiper en utilisant des modèles et des méthodes de trading.


Question N° 5 :Quelles sont les motivations et les qualités nécessaires pour y réussir ? 


Il est nécessaire d'avoir des qualités de sang froid dans des marchés fluctuants . Par ailleurs, il est indispensable d'être réactif.


Le métier recrute actuellement assez peu et il y a beaucoup de concurrence. 

No comments: